Biography

 

ENGLISH

Pianist and composer Roberto Negro was born in Torino and grew up in Kinshasa, before studying in Chambéry then Paris.

A linchpin member of the Orleans-based group, Tricollectif, founded in 2011, Roberto feeds on intersections and meetings:  theatre (Cie Les Veilleurs), vocals (Élise Caron, Xavier Machault) and an appetence for duos (Théo Ceccaldi, Émile Parisien). Inhabited by visual and narrative dimensions, supported by a lyricism stemming from his Italian origins, his music absorbs almost all of his musical materials, melting into a sensitive discourse, meandering between mischief and artistic excellence. Roberto won the “Sensational album of the year” award at the Victoires du Jazz in 2018 for his trio, Dadada, and was voted “Favourite artist” by the Charles Cros Academy in 2017. Roberto Negro released his first solo project in 2018, Kings and Bastards, accompanied by a visual creation by Alessandro Vuillermin and an album released by the CamJazz label.

Victoires du Jazz 2018, “Sensational album of the year” category, for his trio, Dadada.

“Favourite” Charles Cros Academy 2017

One of the “Revelation” artists listed by Jazz Magazine in 2016

FFFF Télérama 2014

 

 

FRANCAIS

Turinois grandi à Kinshasa, le pianiste et compositeur Roberto Negro a fait ses classes de jazz à Chambéry puis à Paris. Cheville ouvrière du collectif orléanais Tricollectif depuis 2011, Roberto se nourrit du croisement et de la rencontre : le théâtre (Cie Les Veilleurs), la voix  (Élise Caron, Xavier Machault), son appétence pour le duo (Théo Ceccaldi, Émile Parisien). Habitée par une dimension visuelle et narrative, portée par un lyrisme où pointent ses origines italiennes, sa musique absorbe la presque totalité des matériaux musicaux pour la fondre dans un discours sensible où se côtoient malice et exigence artistique. Roberto est élu Victoires du Jazz 2018 dans la catégorie « Album sensation de l’année » pour son trio Dadada et « Coup de Coeur » de l'académie Charles Cros en 2017. Roberto Negro sort en 2018 son premier projet en solo, Kings and Bastards, accompagné d’une création visuelle d’Alessandro Vuillermin et d’un album paru sur le label CamJazz.

 Elu Victoires du Jazz 2018 dans la catégorie « Album sensation de l’année » pour son trio Dadada.

« Coup de Cœur » de l'académie Charles Cros 2017

Il est l'un des artistes « révélations » de Jazz magazine 2016

FFFF Télérama 2014