Revenir

PastGroup2 LA SCALA
  • Théo Ceccaldi violon, alto
  • Valentin Ceccaldi violoncelle
  • Adrien Chennebault batterie
  • Roberto Negro piano

tl_files/roberto/albums/logo_recompense/**** jazzmag.jpeg On passe d’un univers chambriste très affirmé et même très savant à des atmosphères d’improvisation qui doivent tout au jazz le plus rebondissant, et on circule de la tendresse à l’envol, de la méditation à la révolte, de la nuit à la lumière, le tout avec une science des transitions consommée. 
Philippe Méziat - JAZZ MAGAZINE

tl_files/roberto/albums/logo_recompense/ELU CITIZEN JAZZ.png L’humour est omniprésent dans cette façon de traverser le XXè siècle par le chas d’une aiguille, en y pénétrant par la face écrite pour en ressortir par son envers improvisé. Ce n’est pas un rire canaille ou truculent, c’est un souffle malicieux qui sait transformer le dérisoire en élan poétique gonflé d’émotion. L’échelle ici est de celles qui vous donnent un délicieux vertige
Franpi Barriaux - CITIZEN JAZZ

Quand c’est beau c’est très beau, quand c’est écrit c’est bien écrit, quand c’est improvisé ça part loin, et quand ça tabasse ça tabasse sec. 
Olivier Acosta - MOZAIC JAZZ

tl_files/roberto/albums/logo_recompense/allaboutjazz_logo.png Their compositions stress the dramatic, demanding plot, juggling beautifully between tormented contemplation and explosive lyricism. (...) organic ideas from innovative,  modern composers such as Béla Bartók , Arnold Schoenberg and Karlheinz Stockhausen with elements of blues, jazz and even rock. All suggest an ironic, and even an amused perspective on the never ending human aspiration to sculpt a path—sonic, artistic or spiritual—to a higher plain. 
Eyal Hareuveni - ALL ABOUT JAZZ

 

 

HTTP://WWW.TRICOLLECTIF.FR

Revenir